Collège Royal Militaire – Son histoire

Son histoire   Projets/A venir

Son histoire

12ème siècle : Construction de l’abbaye par Saint-Bernard de Ponthieu (1046-1117), fondateur de l’Ordre de Tiron.

13ème siècle : Près de 120 prieurés et abbayes dans tout le quart Nord Ouest de la France, en Angleterre, en Irlande et en Ecosse, sont rattachés au monastère Percheron et à l’Ordre de Tiron.

17ème siècle : Henri de Bourbon Verneuil (fils naturel de Henri IV), abbé de Tiron, demande à des moines bénédictins de la congrégation de Saint-Maur de s’installer à Thiron et d’y construire un collège. C’est la fin de l’Ordre de Tiron.

1630 : Avec la bénédiction de Louis XIV, une école d’enseignement classique est fondée dans l’enclos de l’Abbaye par les moines de Thiron et entraîne de nombreux remaniements et la construction de bâtiments adaptés.

La renommée du Collège de Thiron fut telle, qu’à partir de 1776, Louis XVI en fait l’un des dix collèges royaux militaires de France.

Le 31 décembre 1778, un certain Napoléon de Bonaparte (âgé de 9 ans) obtint une bourse de Louis XVI pour venir étudier à Thiron. Néanmoins, « il ne pourra être reçu que lorsqu’il aura fait des preuves de noblesse », était-il inscrit sur son dossier. Mais nul besoin de tels documents puisque son père réussit à le faire entrer au collège de Brienne, où l’enseignement plus scientifique, préparait les élèves à devenir artilleur.

Tandis qu’à Thiron l’enseignement y était plus littéraire et artistique, les meilleurs élèves pouvait repartir avec un greffon des arbres fruitiers entretenus par les élèves.

Le Collège ferma ses portes en 1793 comme l’abbaye après les vicissitudes de la Révolution.

Malgré une forte demande des habitants de conserver le collège, elle fut refusée et le collège fut vendu comme bien national et devint une propriété privée jusqu’en juillet 2005 où le Conseil Général d’Eure-et-Loir en fit l’acquisition, dans le but de restituer l’ensemble des bâtiments du Domaine de l’Abbaye. Depuis Mars 2013, les bâtiments ont été rachetés par Stéphane Bern.

On trouve dans les jardins du Collège, de nombreuses essences exotiques. Elles sont dues à André Guillaumin, directeur du muséum d’histoire naturel de Paris et propriétaire du collège au début 20e siècle.

Le musée et le jardin seront ouverts au public du 28 juin au 3 septembre 2017 du mercredi au dimanche de 10h00 à 12h30 et de 14h30 à 18h00.

Le musée est le jardin seront également ouverts pour les Journées du Patrimoine les samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017.