Le Perche Thironnais

une terre de légende se dévoile…frise canton Renart

Le Perche Thironnais, c’est le Pays du Roman de Renart… Berceau de fabliaux, d’histoires, contes ou légendes, qui témoignent de l’importance de l’Ordre de Tiron. Celui-ci, dès le XIIe siècle, essaima plus d’une centaine de prieurés et d’abbayes dans tout le quart Nord-Ouest de la France mais également outre-mer en Ecosse, en Angleterre et en Irlande. Des moines si célèbres qu’ils furent les protagonistes du « Roman de Renart ».

C’est grâce aux forêts données par Rotrou III, Comte du Perche, et au territoire marécageux mais poissonneux de Gardais (« Garden », « Garten » = Jardin), don de son ami l’Evêque Yves de Chartres, que Saint-Bernard de Tiron implante sa nouvelle communauté naissante, l’Ordre de Tiron, des moines bâtisseurs. Les Tironiens, avaient la particularité d’être des moines artisans, et ainsi enseignèrent leur savoir-faire auprès des habitants de la région… Les églises de La Croix du Perche, Frétigny, Saint-Denis d’Authou, Combres, Chassant… et bien d’autres lieux encore sont marqués de témoignages artistique et architectural laissés par les moines gris de Tiron.

Les Tironiens, en fins connaisseurs des plantes médicinales ou aromatiques, mais également du travail manuel et artisanal, ont transmis leur savoir-faire. Lorsqu’Henri de Bourbon Verneuil, Abbé de Tiron, fils naturel d’Henri IV, invite les moines bénédictins de l’Ordre de Saint-Maur à investir le monastère pour y construire un collège, le jardin figure toujours au cœur de l’enseignement que les moines transmettent aux jeunes bourgeois.

La Révolution n’épargne pas le Perche Thironnais et l’Abbaye de Thiron est mise à sac après la suppression des congrégations religieuses en 1790. Dans les décennies qui suivirent, le village de Gardais se vida peu à peu de ses villageois pour alimenter celui de Thiron naissant, jusqu’à ce que les deux villages ne fassent qu’un au cours du XIXe siècle.

Lors de la Deuxième Guerre Mondiale, des résistants se cachent dans les bois de Plainville à Marolles-les-Buis avant de participer à la libération de Nogent-le-Rotrou.

Aujourd’hui, le Perche Thironnais, à l’entrée du Parc Naturel Régional du Perche, nourri de cette terre de légende, convînt ses habitants à dévoiler ses fabuleuses richesses naturelles et historiques… à découvrir.